• • Le Bestiaire et la Bannière


    De l’écorce terrestre, en passant le feu-solaire, ils s’élèvent dans les airs et rejoignent les eaux primordiales…Soumis, au-delà des quatre éléments, à toutes les aventures et toutes les transformations…Les animaux métaphoriques qui traversent ce chemin alchimique et initiatique, sont autant de symboles de l’évolution humaine… Mais comme tous symboles, ils racontent des histoires « pleines de bruit et de fureur », des histoires dans lesquelles l’ombre alterne avec la lumière, le positif caresse le négatif … La joie vient souvent après la peine…

    LA COCCINELLE dans son développement, passe par différents stades, qui sont comme autant de naissances …Métamorphose complète… Si la « bête à bon Dieu » se pose enfin sur vous, c’est signe de chance… Autant de points noirs, autant de mois de bonheur en perspective ! Cependant lorsqu’elle hante les rêves, sa carapace est parfois autant protection que prison… Son visage de « Bonne Mère » peut alors devenir celui de la Sorcière de Mort vêtue de rouge et de noir…Quand elle déploie enfin ses élytres, son ventre rond de femme enceinte emporte dans le ciel l’enfant perdu… Qui sera ange ou démon hideux ?

    LE PAPILLON, c’est encore la métamorphose, et le changement. Il nous dit qu'il faut laisser nos désirs se réaliser, changer nos vies… Avec l'œuf, naît l'idée, puis la larve s’interroge sur la réalisation du projet, le cocon va relier le projet à la personne. Et vient l'éclosion, la naissance du projet… Et ces étapes se répètent tout au long de notre vie. Mais si le papillon diurne représente l'âme en ses pérégrinations vers le Paradis, le papillon nocturne symbolise l'âme de celui qui a péri de mort violente. Diurne ou nocturne, céleste ou infernal, le papillon recherche la lumière perdue… Les soufis comparent l’être éveillé au papillon qui se jette dans les flammes pour devenir Lumière… Brûlé en enfer ou consumé dans la plénitude de l’éveil ?

    L’ALBATROS, ou le goéland… Oiseau superbe, symbole de rêves, de voyages, d’aventures et de conquête de nouveaux horizons. Il est aussi symbole de l’engagement, du sacrifice, du don de soi … Sa beauté, son aspect sublime et majestueux parle de fluidité et donc de prestance d'esprit. Mais il se perd parfois dans les cieux, et le voilà alors incapable de redescendre sur terre et d’affronter les moqueries et le mépris de ceux qui sont restés « au ras du sol »… « Ses ailes de géant l’empêchent de marcher »

    LE DAUPHIN nous parle du souffle qui nous lie avec la vie et la force de vie. Ceux qui ont la force du dauphin peuvent devenir les médiateurs entre les hommes et les habitants des mondes divins. Rarement prédateurs, les dauphins sont aussi les êtres enjoués que les hymnes orphiques placent aux côtés des joyeuses Néréides. Dans Electre, d’Euripide, les dauphins, « qui aiment la musique », ouvrent la route aux vaisseaux en compagnie des Néréides. Les récits de naufragés sauvés par des dauphins sont innombrables, ainsi que les histoires d’amitiés entre enfants et dauphins…Dans certaines mythologies, c'est le dauphin qui porte les morts aux « îles bienheureuses ». Sauveur chez les chrétiens, il symbolise le guide chez les amérindiens… Ami sans doute trop confiant de l’homme, car l’homme sera parfois son pire ennemi…Celui qui le martyrisera sans pitié…

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :